Envie.

De conception fragile, seule devant une tâche qui suppose d'abord à celles qui l'envisage, de se justifier. Car l'artiste reste le plus souvent homme ; au-delà des préjugés c'est à celui qui jure par sa vision et par sa passion que revient obligé le métier de créateur. Celles-là qui prennent parti d'engendrer l'œuvre, au détriment de toute une vie autonome, n'épuiseront alors leur peine ni n'éviteront la culpabilité.
L'autre nature du désir féminin de créer, loin de l‘équilibre, appartient expressément à une existence fantasque. Intervient un dialogue au libre-cours entre les pensées et leurs mots qui inlassablement vient dicter tout un pan du mode de vie. Un appétit pour l'esthétique des choses débridées, de la mémoire, dirige l'écrivain dans sa recherche d'un contact avec le génie.

Commentaires

Articles les plus consultés