Courte histoire.

Elle me l'avait bien fait comprendre. Sa présence qu'on disait menaçante me rassurait jusqu'à un certain point. Joanna Kevlar avait promis que je n'avais pas tord. Elle dit que ceux et celles qui avaient mis la main sur moi ce soir-là, indistinctement, serait la raison de sa vengeance. Et elle paraissait contrariée car cela ne lui fesait pas plaisir.

Commentaires

Articles les plus consultés