Mode de vie.

Je me suis depuis toujours vue en écrivain. Quand je me suis mise à écrire sérieusement, il devait y avoir une seule histoire. Un fil conducteur très simple. Quelques personnages. D'ailleurs, un premier récit a prit forme. Sous la forme d'une nouvelle. Une histoire qui fait dans les huit pages au total. Déjà, deux années avant de composer ces lignes, il y a eu une première expérience d'écriture quotidienne. Puis le plaisir d'écrire s'est ensuite imposé comme une nécessité. Une période au cours de laquelle l'activité devenait petit à petit travail. Une part de routine s'est installée, une discipline. Le mode de vie de l'écrivain m'a été facilité par la maturité de l'âge, je crois. Je réussis maintenant à m'installer et plancher pendant des heures entières. Ce que m'avait refusé mon caractère à vingt ans, même si je ne désirais qu'une chose : écrire. J'ai rédigé des bribes depuis l'adolescence. Passant d'un poème à une courte histoire à un scénario. Sans vraiment faire lire mes textes, comme s'il fesaient tous partis de mon journal personnel. À trente ans, la rédaction est devenue un devoir auquel je dois assiduité et sérieux. Et je veux maintenant faire lire mon travail. Toute cette idée je l'aime. En tant que tel, rien ne se décide ni ne se crée en un jour. Il s'agit d'avoir la suite en tête et l'endurance comme qualité. En composant ces textes, je suis dans l'action plus que jamais dans ma vie. Aujourd'hui, j'ai une vie ancrée dans le quotidien. Apparemment plus tranquille. Solitaire. Mais pas plus qu'à l'époque de mes vingt ans. Je me consacre à l'écriture. Ce qui me rend assez heureuse. J'ai plusieurs projets en chantier qui progressent à un bon rythme. Avec l'écriture ce qui est très valorisant c'est que c'est que ça avance, jamais ça ne recule. Donc je suis beaucoup dans l'imaginaire, l'émotion, la réflexion, et je crois que ce sont trois choses plutôt proches de moi.

Commentaires

  1. Tu as une belle plume.
    On dit il faisait.
    Tu es agréable à lire !

    RépondreSupprimer
  2. Merci.

    Pour 'il faisait', il me semble que 'fesait' est accepté. Je vais quand même m'en assurer.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés